Where is doudou ?

 

On ne mesure sa chance dans la vie que le jour où l’on égare doudou. Doudou, cette petite chose qui fouette comme une haleine de lendemain de cuite ; doudou, cette chose dépourvue d’un oeil et complètement démembrée. Doudou, cette peluche que tu n’as pas acheté en double, pensant que ta progéniture allait l’ignorer, lui préférant largement sa mère. Ou Doudou, que tu as acheté en double, double que ton petit ignore royalement, lui préférant son jumeau puant.

Sur trois enfants, un seul est accro à la vie, à la mort à son doudou ; évidemment, c’est celui qui le perd le plus et surtout, celui qui le cherche le moins. Il se traîne son croisé hippopotame/ours/shrek depuis bientôt 5 ans

Et ce soir encore, à l’heure du coucher, heure qui rime avec ta série préférée, doudou is not in the kitchen : réunion de crise dans le salon, frère, soeur, papa et maman sur le coup, nous voilà partis en quête du précieux sésame qui nous assurera une nuit potable.

Pendant que toute la famille s’affaire, l’enfant concerné est quant à lui tranquillement installé tel un pacha sur le canapé, déployant ses cordes vocales pour hurler « doudou ?? Doudou !!!! DOU-DOU !!!! ». Les 15 premières minutes, on le trouve si mignon d’appeler son doudou, pensant naïvement que ça va le faire réapparaitre « oooooh regarde chéri, il appelle son doudou (coeur avec les mains) ; au bout de 45, on a juste envie d’hurler « mais t’es sérieux ? Tu crois qu’il va te répondre ton PUT… de doudou ??? »

Au bout d’une heure, alors que tu as fouillé religieusement tous les endroits visités par ton chérubin – chambre, cuisine, salle de bain, sous le canapé, frigo,… -, tu commences à envisager sérieusement l’appel à l’aide sur les réseaux sociaux : tes copines le partageraient, les copines de tes copines, les mamans inconnues qui ont vécu le truc, les papas qui ont supporté le truc. T’en as vu plein des doudous perdus retrouvés leurs maîtres sur Facebook. Ouais mais toi, c’est dans ton appart que tu l’as perdu…

« Mais retrouvez moi ce doudou oh ! On vit pas dans un château, merde ! ». T’es convaincue qu’il est là, juste devant toi, à te narguer ; c’est pas vraiment que ça te fait perdre patience mais c’est à ce moment là que tu te retournes vers ton fiston, toujours installé sur son trône pour lui dire « tu veux pas chercher doudou ? Bien !!! Papa, appelle le Père Noël pour qu’il amène plus jamais de cadeaux ! Appelle j’te dis !!! »

1h30 plus tard, tu te retrouves à genoux dans ton salon en train de prier « je m’engage à partager toutes les photos de doudous perdus du monde dès ce soir si tu m’aides à retrouver doudou ». Tu fermes les yeux…tu pries très fort…tu ouvres les yeux et magie : RIEN !

1h45 de recherches : « tu crois qu’on peut offrir un téléphone à Doudou ? Un téléphone à carte, un forfait bloqué, juste histoire qu’il ait son 06 et qu’on puisse le retrouver en cas de perte ? ». T’es là, toute transpirante, t’as retourné ta baraque 30 fois, raté les deux premiers épisodes de ta série, t’as soif, t’as envie de proposer une grosse somme à Doudou pour qu’il revienne.

22h02 : tu déclares Doudou officiellement perdu. Tu te retournes vers ton petit, ton tout petit, ton si petit pour lui annoncer la terrible nouvelle et là, tu vois quoi ? IL DORT !!!

Moralité : on ne connait la valeur des choses que le jour où on les perd

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s